Nos identités ne sont pas des marchepieds.

Appel fondateur

Nous, citoyens français, nous posons comme garants des valeurs de la République. Ce patrimoine, fruit des combats de générations de Français à travers les âges, appartient d’abord et avant tout au peuple de France. La Constitution et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen sont le socle commun qui régit nos vies et celle de la nation.

Alors que notre pays traverse une période de mutation difficile, des responsables politiques de tout bord ont depuis longtemps déserté le champ républicain pour laisser les Français seul face à leur destin. La lepénisation des esprits a fait son œuvre et, en lieu et place de s’atteler aux réels problèmes qui se posent à nous en termes de chômage, d’éducation, de logement, d’écologie, de paupérisation, de vieillissement de la population, d’insécurité et de déclassement au niveau international, le personnel politique français, dans sa grande majorité, tente de détourner l’attention en clivant la population autour d’un débat nauséabond sur l’identité nationale, les origines ethniques et le fait religieux.

Loin d’être les gardiens des valeurs républicaines et de l’unité de notre peuple, de trop nombreux hommes et femmes politiques en sont devenus les principaux pourfendeurs. Ajoutant à l’incurie, la trahison des valeurs, ils osent s’attaquer à notre héritage républicain en menaçant de l’amender et mettre progressivement fin à l’Etat de droit. Bien évidemment, et comme dans toutes sociétés à travers les âges, les plus faibles sont pris pour cibles, désignant les minorités comme des boucs émissaires.

Pour autant, jamais nous ne tolérerons que les quartiers ou les minorités servent de marchepied aux ambitions présidentielles de candidats qui souhaitent couvrir d’un voile impudique les échecs permanents de leurs politiques. Dans ce contexte dangereux pour notre démocratie, les primaires des grands partis politiques peuvent servir de garde-fou, permettant d’éliminer les candidats les plus dangereux.

Nous appelons toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté, non pas à choisir le meilleur d’entre eux mais à éliminer ceux ou celles qui représentent le plus grand risque pour notre contrat social. Nous ne souhaitons pas nous protéger les uns des autres, mais les uns les autres en conjurant ensemble la chronique d’un conflit annoncé.

Concitoyennes, concitoyens ne vous laissez plus dicter votre destin et soyez d’une vigilance extrême à l’égard de ceux qui, loin de nous aider à construire un avenir commun, en sont devenus les principaux obstacles.


Initiateurs & Initiatrices :

  • Abdel-Rahmène Azzouzi

  • William Bila, La Voix des Rroms

  • Mehdi Bouteghmes, élu à la Courneuve, Collectif Citoyens

  • Kamel Djellal, Collectif Citoyens

  • Alix Heuer, W(e)Talk Women Empowerment

  • Amadou Ka, Président des Indivisibles

  • Aziz Lasri, Banlieue Plus

  • Louis-Georges Tin, Président du Conseil Représentatif des Associations Noires

  • Rafael Tyszblat, Muslim-Jewish Conference – France

  • Rui Wang, Président de l’Association des Jeunes Chinois de France


Soutiens :

  • Pouria Amirshahi, député

  • Yassine Belattar, humoriste

  • Mohamed Colin, Directeur de publication Saphirnews

  • Rokhaya Diallo, journaliste, auteure et réalisatrice

  • Samia Hathroubi, enseignante et militante au sein d’associations françaises et européennes interreligieuses

  • Nadia Henni-Moulaï, journaliste, auteur et fondatrice de MeltingBook

  • Hind Meddeb, Réalisatrice

  • Sanaa Saitouli, élue à Cergy, Agir Pour Réussir

  • Rachid Sallal, Chef d’entreprise


Médias partenaires :


Associations

  • Association des Jeunes Chinois de France

  • Banlieue Plus

  • Collectif Citoyens

  • Collectif des Musulmans de France (CMF)

  • Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN)

  • La Voix des Rroms

  • Muslim Jewish Conference – France

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: